Mu Cang Chai et ses superbes rizières (ou comment bien se louper)

Mu Cang Chai et ses superbes rizières (ou comment bien se louper)

Après quelques jours sur la très belle île de Cat Ba pour découvrir la petite soeur de la baie d’Halong, nous avons hésité à aller à Sapa mais vu la météo nous abandonnons l’idée d’un trek de plusieurs jours et nous craignons aussi qu’il y ait trop de touristes. On décide donc de se rendre dans un endroit hors des sentiers battus : Mu Cang Chai.

Comment y aller ?

Nous avons pris un bus pour rejoindre Hanoï puis un grab pour se rendre à la station de bus de My Dinh où nous avons pris nos billets pour le seul bus en direction de Mu Cang Chai le soir. Nous avons donc patienter quelques heures dans un centre commercial à côté.

On a quand même réussi à oublier de retirer sur le chemin à l’aller. Et au retour malgré les 5 distributeurs essayés, nous n’avons pas réussi à retirer. Obligé de prendre un grab scooter, à 3 sans casque (asian style) pour ne pas louper le bus. Sans savoir si on allait pouvoir trouver des ATM là bas, vu que c’est complètement paumé. Heureusement il y en avait un MAIS bien sur le lendemain il était fermé (on les enchaine!). Heureusement on a eu juste assez de cash jusqu’au lendemain où nous avons enfin réussi à retirer !

Ce sera sûrement l’un de nos pires trajet en bus. Le bus était carrément full puisqu’il n’y avait que des locaux. Ils vont jusqu’à installer des planches entre entre les lits du haut pour rajouter des gens, et bien sûr les rangées au sol sont blindées aussi !

Où dormir ?

Mu Cang Chai homestay : une famille adorable avec un père qui parle pas mal anglais (il est prof d’anglais dans une école à côté). C’est très simple mais il y a de l’eau chaude et la couette, OMG (oui on se transforme en jeune fille de 12 ans parfois) ! On a super bien dormi. Vous pouvez demander à partager leur repas avec eux le soir, c’est très bon et convivial.

Nous sommes arrivés vers 2h du matin, nous les avions prévenus et ils nous avaient dit de les appeler en arrivant. Ils sont donc venus nous chercher en scooter, tellement gentils !

Des rizières sans riz ?

Oui ça existe ! Ici ils ne fond qu’une seule récolte par an, ce qui est rare. Il ne plantent le riz que vers mai pour le récolter fin septembre ou octobre.

Résultat de recherche d'images pour "mu cang chai""

Expectation VS reality (ça fait mal)

Autant dire qu’on était très loin des paysages attendus et en plus, encore une fois depuis qu’on est dans le nord du Vietnam la météo est capricieuse et nous ne voyons pas vraiment le soleil.

Maaaaax, du vert vite stoppe le scooter ! 

A ça il faut rajouter notre galère ce jour là, oui parce que du coup nous ne serons restés qu’une seule nuit. Nous avons voulu louer un scooter à la homestay, mais une fois en route impossible de trouver de l’essence. La station était fermée et personne n’en avait ailleurs ! On finit par retourner à la homestay. En fait il y avait une coupure de courant toute la journée ce qui fait qu’il n’y avait pas d’essence. Le père nous a donc emmené chez un loueur de scooter qui avait de l’essence. Tout ça pour enfin partir en exploration et vite découvrir qu’il n’y avait pas de riz.

Mignorerie sur le chemin

Notre moral était pas au top ! Heureusement on a eu de supers échanges avec les locaux !

Des locaux adorables

Les gens sont super gentils et les enfants adorables

Max a fait une partie de foot avec les voisins, c’était un super moment.

Et la famille de la homestay nous a invité à aller boire un jus de canne à sucre avec eux.

Puis nous avons mangé avec eux le soir.

Ce restera de très bons souvenirs malgré la météo et les rizières, sans riz !

Info pratiques

  • Mu Cang Chai homestay : 270 000 la nuit en chambre privée avec sdb commune, et petit déjeuner compris.
  • Family diner : 50 000
  • Bus Cat Ba – Hanoï : 230 000
  • Bus Hanoi – Mu Cang Chai : 250 000. 

Conclusion

On est déçu de ne pas avoir pu observer les belles rizières de la région, et d’avoir eu un temps nuageux mais ça restera une belle journée et soirée grâce aux échanges avec les locaux. Vérifier bien la période où vous y aller donc (faites pas les boulets comme nous) avant de prévoir un voyage là bas !

Et maintenant direction Ha Giang, dernière étape de notre périple en Asie (nooooooooon) pour réaliser la magnifique boucle en scooter.

Après 6 mois 1/2 passés à en prendre plein les yeux et à se régaler en Asie, nous sommes de retour en France. Et nous n’attendons qu’une seule chose : le prochain voyage !

Partage cette page à tes amis voyageurs ! 😜

Certains de nos articles possèdent des liens d'affiliation permettant au blog de continuer à vivre. Pour autant, nous restons totalement impartiaux et te recommandons des produits ou services que nous jugeons de qualité, aidant la communauté, ceci indépendamment de la commission perçue. Bonne continuation de lecture.

Laisse un commentaire

Ton adresse email ne sera pas publiée