Quoi faire à Coron ?

Quoi faire à Coron ?

Partage cette page à tes amis voyageurs ! 😜

Ce qu’il faut savoir

Coron est une île, mais aussi une ville sur l’île voisine de Busanga, c’est important à saisir pour ne pas s’emmêler les pinceaux. Cette île au nord de la province de Palawan est réputée pour la plongée d’épaves. En effet, en 1944, des navires de guerre ont été bombardés et coulés en ces lieux durant la Seconde Guerre Mondiale.
L’île est également connue pour ses falaises de calcaire, des plages de sable fin et une eau cristalline. La ville, quant à elle, est une excellente base pour organiser ses activités dans le coin.

Notre aventure

Quoi de mieux pour commencer son séjour aux Philippines de visiter Coron et ses alentours ? L’Island hopping est l’activité majeure ici avec la plongée. Notre budget ne nous permettant pas de tout faire et ayant déjà découvert les fonds marins de Bunaken peu de temps avant en Indonésie, nous partons sur un tour de bateau pour voir les plus beaux endroits aux environs.

Tu auras le choix entre bateau public ou privé.

Le bateau public est moins cher, environ 20 € sans les taxes à payer pour chaque île, plage ou zone de snorkeling où l’on se rend. Cependant, tu pars en même temps que de nombreux bateaux et tu es assuré d’avoir pas mal de monde autour de toi lors de la découverte des lieux.

Le tour en bateau privé, quant à lui, coûte environ 30 € par personne si tu le réserves en groupe de 4, avec le guide compris, les taxes et la nourriture que tu achètes au marché le matin en sa compagnie.

Tu pars avant les autres, tu choisis les destinations que tu souhaites faire et dans l’ordre que tu veux. Cela te permet d’avoir en général beaucoup moins de monde lors de la découverte des lieux.
Bien-sûr plus nombreux vous serez sur le bateau, moins cela vous reviendra cher.

Les taxes concernant les îles et plages représentent 4-5 € en plus à payer sur place. Oui, il ne faut pas chercher à comprendre, c’est taxes à gogo ici, principalement pour entretenir et sauvegarder les lieux.

Nous avons choisi le bateau privé avec 2 amis français rencontrés sur le ferry partant de Manille. On peut te dire qu’on a pas regretté !

Gégé, notre guide pour la journée, est très maniéré et efféminé, il nous fait part qu’il a un autre nom la nuit, on a rapidement compris qu’il avait un second passe-temps : ladyboy.
Il est excentrique, fais des blagues coquines, un peu gênantes au début, mais finalement très drôles, bref, on est assuré de bien se marrer aujourd’hui !

(Gégé est celui en tee-shirt bleu)

Comment on est tombé sur lui ?

Nous avions un contact au nom de Chris sur Coron qui permet de réserver des tours en bateaux privés à bon prix. Nous ne nous attendions pas à tomber sur un tel guide ! Il a même sorti un micro de son attirail pour nous chanter ses chansons préférées en pleine mer !

Il nous a même appris la chorégraphie d’une chanson qui cartonne en Asie pour les enfants : “baby shark” ! Nous nous sommes pris au jeu à tous danser avec Gégé, tordant !

Attention ! Ça rentre facilement dans la tête !

J’en oublierais presque que nous étions venus pour autre chose ! Voici ce que nous avons visité :

  • Visite et snorkeling au Lac Kayangan. C’est incroyable d’avoir un lac sur une si petite île avec une eau mi-douce, mi-salée, mais surtout totalement transparente et entourée par de grandes falaises. Nous sommes arrivés dans les premiers, il y avait donc peu de personnes, mais nous conseillons de plutôt y aller lors de la pause de midi, car les bateaux publics s’y rendent le matin et tu n’auras plus grand monde à cette période de la journée.

  • Snorkeling à Coral Garden, Siete Pecados et Skeleton Reef, avec de splendides coraux bleus et violets, de nombreuses espèces de poissons. Tout ça dans une eau chaude et claire, comme à la piscine. Attention cependant aux oursins, très nombreux dans une zone parfois peu profonde.

  • Repas sur une splendide plage avec une petite hutte nous étant réservée. Le personnel de Gégé s’est occupé de nous préparer le repas avec thon, légumes, riz, mangues et bananes. N’hésites pas à prendre un rhum local lors de vos courses le matin, cela coûte seulement 2 € et te permettra de te rafraîchir le gosier lors des différentes pauses de la journée (à consommer avec modération), mais surveillé Gégé, on ne voudrait pas qu’il devient hystérique non plus !

  • La visite des Twin Lagoons est gâchée par le nombre de touristes trop important, donc le début ou la fin de journée est à privilégier. Sinon ce sont des lagons incroyables par la transparence de l’eau, la structure des roches qui les entourent, mais aussi le petit passage pour rejoindre un lagon à l’autre.

Retour sur le coup des 17h, il faut qu’on réserve le bateau pour aller à El Nido le lendemain. Ça tombe bien, Gégé possède un oncle qui peut t’avoir un ticket facilement ! C’est là que nous rencontrons Ricardo, sexagénaire qui a le sourire aux lèvres, très enthousiasme.

Il nous fait comprendre qu’on peut le payer maintenant, même s’il ne peut pas nous fournir de tickets tout de suite… En échange, il souhaite nous passer provisoirement sa carte d’identité périmée en guise de caution…

On refuse et il nous propose de se rendre chez lui pour nous faire des tickets valables. On hésite à croire que ses tickets auront une vraie valeur, mais il nous fait part que son boss est celui qui possède les bateaux. Hum, pourquoi pas. Il nous fait part également qu’il est issu d’une grande famille de Coron et qu’il connaît tout le monde sur cette île.

Pas une, pas deux, nous montons à 3 sur sa moto direction sa maison. Quelques centaines de mètres plus loin, nous arrivons et Ricardo continue d’essayer de nous rassurer. Des pancartes sont à son nom, il est propriétaire d’une sorte de Dive Resort, mais façon locale dira-t-on. Nous avançons et constatons qu’il possède une grande parcelle de terrain avec de nombreuses chambres qu’il fait louer a des étudiants Philippins.

Toujours avec beaucoup d’entrain, il nous fait part qu’avec l’essort du tourisme, il pourra dans les années à venir vendre tout ce terrain en échange de plusieurs millions de pesos (des dollars dans les yeux). Heureux pour lui, nous continuons la visite, il nous présente un singe domestique qui ne semblait pas habitué à sentir des hommes blancs.

Il se met à essayer de nous attaquer, mais attaché il ne peut aller très loin. 3 minutes après, on le recroisera en train de manger les poux sur la tête d’un Philippin.

0 image crop 2018 03 09 15 38 50 819

Ricardo, quant à lui, nous présente sa femme et l’album familial avec des photos et descriptions de ses filles notamment. Après ce moment mignon tout plein, nous décidons de lui faire confiance et réservons 2 tickets pour le lendemain. Quelle journée !

Le jour suivant, à 07h00, nous attendons Ricardo qui nous avait prévenu d’être à l’heure. 15 minutes plus tard il n’est toujours pas là, on commence à s’inquiéter en imaginant les pires scénarios ! Et si c’était un escroc expérimenté sur l’île qui avait une technique bien rodée ?

Pas du moindre ! Il arrive finalement avec 30 minutes de retard, toujours le sourire aux lèvres avec son tricycle. En route pour se rendre au port, il est plus concentré sur sa conversation avec nous que sur la route, notre tricycle tape le rétroviseur d’une moto garée sur le côté avant de sortir un “oups” gêné, nous fermons les yeux sachant qu’on n’était déjà pas en avance.

Mauvaise surprise en arrivant au port ! Un problème mécanique sur le slow boat ne nous permettra pas de nous rendre à El Nido pour aujourd’hui. Nous réservons donc un fast boat toujours avec Ricardo qui nous remboursa nos anciens billets et profitons de la journée pour se reposer.

Le ciel est plutôt dégagé aujourd’hui, l’occasion parfaite pour admirer le coucher de soleil en haut du mont Tapyas, à 30 minutes de marche. La lumière est incroyable et le panorama impressionnant avec des îles rocheuses à perte de vue. C’est sur cette note poétique que notre séjour à Coron s’arrête avant de nous lancer dans d’autres aventures !

Nos recommandations

Transport

Pour se rendre à Coron depuis Manille, tu as le choix entre le bateau et l’avion. Si tu as un petit budget, le bateau est bien moins cher. Nous nous y sommes pris au dernier moment, cela nous revenait à 37.5 € pour un trajet aller d’environ 15 heures. Tu devras imprimer tes billets, une photocopie de ta CB et de ton passeport, c’est un peu fastidieux. Pour l’impression, ton hôtel ou une imprimerie peut s’en charger à Manille.
Le trajet se faisant une bonne partie de la nuit, tu as le choix entre plusieurs accommodations, la moins chère étant un dortoir géant de 256 personnes (on a compté), la gamme au-dessus est un dortoir de 12 personnes et la dernière gamme est une chambre 2 personnes. Tes bagages sont tout le temps avec toi, il n’y a pas de soutes. Les repas sont très sommaires, celui du soir est inclus dans le prix du billet, celui du midi coûte 2 € environ. On te conseille de prendre quelques snacks. Il y a un Wi-Fi non fonctionnel, donc ne compte pas dessus. L’expérience était sympathique et originale. La compagnie est 2GO travel.

À comparaison, l’avion était à 80 € en s’y prenant au dernier moment, à toi de voir si tu as le budget pour.

Du port de Coron, il y a des vans pour 2,50 € se rendant à Busuanga, même si tu arrives à 4h30 du matin. Le reste de la journée, plus précisément entre 11h00 et 16h00 il y a des bus et vans circulant entre Coron et Busuanga.

Pour se déplacer sur Coron, il y a les tricycles pouvant te transporter pour quelques centimes.

Si tu préfères être plus mobile sur l’île, tu pourras louer un 2 roues pour 8 à 10 € la journée.

Activités

  • Island hopping
  • Plongées épaves
  • Coucher de soleil sur le mont Tapyas
  • Maquinit Hot Spring

Nous avons beaucoup apprécié notre visite à Coron de part ses splendides paysages et de superbes rencontres. C’est un indispensable à faire aux Philippines, même si le tourisme de masse commence de plus en plus à gâcher le plaisir des découvertes. Ayant noyé mon téléphone à El Nido, je n’ai rien rédigé sur cette prochaine destination ( j’écrivais les articles sur ce téléphone depuis une autre noyade, celle de l’ordinateur au Guatemala…), je t’emmène donc sur une autre île qui vaut encore plus le détour

Si tu veux nous faire part de ton aventure à Coron, si tu souhaites quelques conseils ou si tu aimes la raclette, n’hésite pas à nous laisser un commentaire ci-dessous !

Créateur du site, ma faim insatiable à découvrir de nouveaux endroits m’a poussé à partir en tour du monde en 2017. Une expérience incroyable qui te donne des ailes et une autre vision sur notre belle planète.  Je suis actuellement expatrié en Indonésie sur l’île de Bali. Viens t’envoler avec la communauté WAWT à travers nos articles 😉

Partage cette page à tes amis voyageurs ! 😜

Certains de nos articles possèdent des liens d'affiliation permettant au blog de continuer à vivre. Pour autant, nous restons totalement impartiaux et te recommandons des produits ou services que nous jugeons de qualité, aidant la communauté, ceci indépendamment de la commission perçue. Bonne continuation de lecture.

Commentaires (15)

  • Sarah

    Bonjour !
    Super article.
    Pourriez-vous partager votre contact pour les tours en bateau privé svp?
    Merci !

    • Florian Martinet

      Bonjour Sarah, je te transmet ça par mail. Bonne journée !

  • Isabelle

    Bonjour
    Moi aussi j aimerai bien le contact pour bateau privés .. merci

    • Florian Martinet

      Bonjour Isabelle, je te le transmet également par mail 🙂

  • Lorelei

    Bonjour, je veux bien également vos contacts pour les tours en bateau privé svp 🙂

  • Chloe

    Bonjour,
    Pouvez vous transmettre votre contact pour le island hopping? Merci bien 🙂

    • Florian Martinet

      Mail envoyé 🙂

  • Gaelle

    Serait-il possible d’avoir ton contact pour le island hopping? 🙂 as tu des bons conseils pour l’hébergement? Merci d’avance 😉

  • Florian Martinet

    Voici le numéro de Ricardo : +63 919 340 5000 qui se fera un plaisir de vous arranger un island hopping. Il parle très bien anglais.

  • Caroline

    Bonjour Florian. Je compte me rendre au Philippines en mars et tout particulièrement à Coron dans la suite de mon tour du monde. Je cherche du coup une bonne adresse pour le Island Hopping. Peut tu me partager ses coordonnées mail ou site internet s’il te plait ? Merci beaucoup d’avance.

    • Florian Martinet

      Salut Caroline, j’ai laissé son numéro dans les commentaires au dessus, mais il ne semble plus fonctionner malheureusement d’après les dires d’une autre voyageuse. Bon courage dans tes recherches et profites bien en mars 🙂 !

  • Cyril

    Bonjour Florian,

    Je lis tes articles avec intérêt et j’y apprends plein de choses qui me sont très utiles pour la préparation de mon voyage 🙂 . Pourrais-tu me donner le contact de ce fameux « Chris » pour les tours privés sur Coron ( ou encore mieux, celui de Gégé ) ? Je te remercie 🙂

    • Florian Martinet

      Malheureusement non Cyril ! Tu trouveras facilement pour la veille au lendemain une personne sur place pour organiser cet island hopping, si ça peut te rassurer 🙂 Bon voyage !

  • Julka

    Bonjour Florian,

    La lecture de ton expérience me fait tellement envie de déjà y être. Je pars fin novembre 🙂
    Est-ce que tu aurais une bonne adresse de logement sur place ?

    Merci d’avance
    Julka

    • Florian Martinet

      Salut Julka, pour une fois, j’avais été dans des hébergements que je ne recommanderais pas spécialement. Je pense que les sites comme Hostelworld et Booking restent des valeurs sures (grâce à leur système d’avis) si tu souhaites réserver ton logement avant 🙂

Laisse un commentaire

Ton adresse email ne sera pas publiée