LOMBOK – Que faire à Gili Trawangan ?

LOMBOK – Que faire à Gili Trawangan ?

Partage cette page à tes amis voyageurs ! 😜

Les îles Gili sont bien connues des touristes de Bali. Pourtant ces 3 petites îles ne sont pas à Bali mais au large de la côte ouest de Lombok (et bam ça balance de l’info, comme toujours).

Faut-il aller aux iles Gili après les tremblements de terre ?

Au départ on avait annulé les îles Gili dans notre programme en raison des récents tremblements de terre en août 2018. Puis on a vu pas mal de monde partir depuis Amed pour ces petites îles paradisiaques et on s’est dit qu’on allait tenter le coup (même pas peur).

Autant dire qu’on ne regrette pas du tout notre choix ! Il n’y avait pas grand monde sur Gili T mais suffisamment pour sortir (on vous a presque sentis inquiets tout à coup!). Certaines personnes ne supportent pas Gili T parce que ce serait trop touristique et bruyant. Nous n’avons pas eu cet impression mais nous y étions post tremblement de terre et en fin de saison, et puis nous aimons le calme, la nature et les sentiments « seuls au monde » mais aussi les soirées et les rues animées (on est ultra faciles comme personnes en fait, quoi !). Donc notre ressenti est à prendre avec des pincettes.

Et si vous voulez du calme il faut choisir plutôt Gili Mino ou Gili Air que nous n’avons pas fait mais ce sera pour le prochain voyage à Bali ou Lombok (faut peut-être rentrer bosser un jour les mecs!).

Nous avons vu des traces du tremblement de terre. Certains bâtiments ont effectivement été assez durement touchés. Et nous y étions 2 mois après donc une grande partie avait déjà été nettoyée/rénovée.

Néanmoins, il ne faut pas hésiter à aller aux îles Gili puisque cela permet aussi aux locaux, qui vivent principalement du tourisme de pouvoir se remettre des tremblements de terres.

 

Comment se rendre aux îles Gili ?

Nous avons rejoint Gili Trawangan, appelée communément Gili T (et ouais c’est bien plus facile tout de suite !) depuis Amed, où nous avions passé plusieurs rejoint à profité de fonds marins exceptionnels : http://www.weareworldtrippers.com/bali-ou-faire-du-snorkeling-a-amed

Il faut environ 1h de fast boat. Vous pouvez trouver des tickets un peu partout à Amed et le départ se fait depuis la plage directement. Les prix sont de 300 000 roupies aller par personne. Une navette vient vous chercher devant votre hôtel.

D’ailleurs cette navette on l’a vu passé sous notre nez plusieurs fois, même une fois l’heure de pick-up indiquée dépassée. On faisait signe quand il passait et le chauffeur nous faisait limite coucou (il nous prend pour des débiles ou !?). Bon finalement, on a compris qu’on était l’hotel le plus proche du lieu de départ du bateau, on est donc venu nous chercher en dernier (pas si malins les french world lovers tout à coup…).

Conseil : dès que vous devez faire un trajet en bateau, mettez vos claquettes parce qu’il y a de grandes chances que vous vous retrouviez les pieds dans l’eau à un moment où a un autre.

Vous pouvez également partir depuis d’autres ports Balinais (Sanur par exemple) ou depuis Lombok directement.

 

Que faire sur Gili T ?

 

Gili T, une île festive : bars et boat party

Gili T est réputée pour ses soirées animées qui regroupent beaucoup de backpackers. On vous conseille le Jiggy Bar qui était plein quand nous y étions. Musique sympa et bonne ambiance, ils font également des tournois de Beer pongs, toujours sympa pour rencontrer du monde ! Et devinez qui a gagné ? Pas nous (quelle blague pourrie) mais nous avons perdu en demi finales (contre les gagnants, of course). On a donc passer une bonne soirée (hein Olive !?) et après un petit plat de street food, on va tranquillement se coucher. On était censé se lever tôt le lendemain matin mais on a émergé (comme des grands) à 12h, et pas (du tout) la tête dans le c**.

C’est qu’il faut retourner au Jiggy Bar pour le départ de la boat party (et ouais les mecs). N’hésitez pas à aller au Jiggy Bar la veille de la boat party vous avez 2 cocktails offerts (vous voyez, on avait une bonne excuse) ! Les Jiggy boat party ont lieu tous les mercredis et samedis.

La boat party se déroule sur une espèce de grand catamaran de 13h à 19h. Il y a bien sûr un Bar sur le bateau avec souvent des happy hour et des jeux (de cartes, les parents, hein 🤓) avec des free shots.

A un moment on s’arrête pendant une petite heure proche de Lombok pour pouvoir sauter depuis le haut du bateau. Et qui c’est qui a fait un plat MONUMENTAL directement sur la face en essayant de faire un salto !? (Évidement que c’est Max, quelle question). Attention ce n’est pas évident de remonter sur le bateau et vous êtes en pleine mer donc il y a de forts courants et pour ceux qui ne sont pas trop à l’aise, sachez que vous ne voyez pas du tout le fond.

Olive a réussi, après son plat (comment ça vous aviez devinez que c’était elle?), à récupérer les lunettes de soleil qu’un mec avait fait tomber dans l’eau (il y a vraiment des gens pas doués, ça nous arriverait jamaaais ça nous, surtout Olive).

(Les yeux rouges c’est à cause du plat, hein!)

Le sunset depuis le beau est super sympa et il est déjà l’heure de rentrer.

On reprend ensuite les petits bateaux qui nous ramènent sur la plage (à la lumière d’une lampe torche s’il vous plaît) et la soirée continue (bien sûr) au Jiggy Bar.

Snorkelling

Pour 100 000 roupies (il faut bien sur négocier) vous pouvez faire un snorkeling trip qui vous emmène sur plusieurs spots en masque tuba. On s’arrête pour manger dans un resto (non inclus) sur Gili Air.

Ce n’est pas cher mais au final on aurait préféré payer pour aller la journée sur Gili Air ou Meno pour faire du snorkeling directement depuis la plage. En effet, il y a plein de bateaux qui s’arrêtent aux mêmes spots et aux mêmes heures (on s’est d’ailleurs demandé pourquoi il ne faisait pas plusieurs départ en décalés). Ce qui fait qu’il y a plein de monde en même temps que vous dans l’eau.

Un des spots qui nous a poussé à prendre ce snorkelling trip c’est Turtle point. Alors, oui vous allez voir des tortues (mais nooon ?). Assez énormes mêmes. Mais elles sont pour la plupart, au fond de l’eau, à plusieurs mètres de profondeur et vous ne les verrez pas très bien. Il y en avait une plus en surface mais tout le monde s’est précipité autour d’elle et c’était gênant. On a même vu quelqu’un la toucher…

L’expérience est bien différente du snorkeling que nous avons fait à Amed, où nous avions souvent l’impression d’être seuls (et parfois nous l’étions). Pour lire notre article sur Amed et où faire du snorkeling :  http://www.weareworldtrippers.com/bali-ou-faire-du-snorkeling-a-amed

On a donc décidé d’essayer également de faire de snorkeling devant Gili T, à gauche du port. Et c’est déjà super. On ne l’a fait que 2 fois et les 2 fois on a vu une tortue. La première, a affectueusement été baptisée Thierry. Vous vous rappelez qu’Olive avait eu un veto de la part de Max à Amed pour Thierry la tortue, et qu’il avait donc choisi Franklin (merci de nous dire en commentaire qui a raison) (ne vous inquiétez pas Max n’est pas susceptible, mais Olive très) ? La 2e s’appelle Ninja (obviously).

 

Autant vous dire que nager avec 3 tortues différentes, seuls avec elles, en quelques jours on se sent plus que chanceux. Les îles Gili sont réputées pour les tortues donc vous avez de grandes chances d’en voir et c’est toujours une rencontre incroyable, non ?

En plus de Thierry, Ninja et plein de poissons, Olive (Max faisait volait « bébé d’amour » alias drony) a eu la chance de voir un banc de sardines (Max ne pense pas que ce soit des sardines) (mais Max n’était pas dans l’eau!) (exactement Jean Michel!). C’était incroyable, dès que je bougeais, le banc bougeait également. Je me suis retrouvée souvent complètement entourée par ces sardi… euh poissons. Nous avons prévu de faire des « sardines runs » aux Philippines et cet aperçu nous a donné carrément plus envie ! Qui en a déjà fait ?

En conclusion, nous avons préféré le snorkelling à Amed. Mais nous n’avons pas fait autant de snorkeling à Gili T et pas assez exploré les fonds des 2 autres îles.

Sunset (et oui toujours celui-là)

Pour regarder le sunset il faut aller de l’autre côté de l’île. Il y a pas mal de bars avec des poufs sur le sable donc vous avez l’embarras du choix pour siroter un cocktail, une bintang ou même un frozen yogurt devant le coucher de soleil. Ou si vous êtes radins comme nous, juste s’assoir sur la plage (bon ok, un des deux soirs, on a craqué pour un fro-yo).

Il y a pas mal de balançoires dans l’eau, donc vous pouvez faire vos gros touristes et prendre des photos. Nous ? Non jamais de la vie on est des vrais voyageurs pas des touristes avec leur perche à selfie !

 

Les Bonnes adresses

 

On a dormi au Coral Paradise et c’était pas mal avec petit déjeuner inclus. Bien situé et avec un personnel très sympa.

Pour manger on vous conseille fortement de manger au stand de street food pas très loin du Jiggy Bar. C’est très bon, pas cher et le soir ils font des stands barbecue. Vous choisissez votre viande ou votre poisson et il vous le cuisine directement. Il y a beaucoup de choix et c’est ouvert tard (parfait pour la dalle des fins de soirée).

Apparement le Night Market est très sympa aussi mais il n’avait pas encore ré-ouvert après les tremblements de terre.

Les îles Gili sont vraiment un concentré de tout : soirées et budget backpackers sur Gili T, snorkeling, romantique sur Meno ou familial sur Air, des plages de sable blancs, de magnifiques couchers de soleil et de la bonne bouffe (si vous êtes des estomacs sur pates comme nous). Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. C’est sûr que nous reviendrons notamment pour explorer Gili Meno et Gili Air.

Vous l’aurez compris, on a bien kiffé Gili T ! Prochaine étape : l’ascension du mont Batur.

Kiss,

LOMBOK – Que faire à Gili Trawangan ?
5 (100%) 3 votes

Actuellement en train de se régaler en Asie !

Partage cette page à tes amis voyageurs ! 😜

Certains de nos articles possèdent des liens d'affiliation permettant au blog de continuer à vivre. Pour autant, nous restons totalement impartiaux et te recommandons des produits ou services que nous jugeons de qualité, aidant la communauté, ceci indépendamment de la commission perçue. Bonne continuation de lecture.

Laisse un commentaire

Ton adresse email ne sera pas publiée