Que faire à Chitwan ?

Que faire à Chitwan ?

Partage cette page à tes amis voyageurs ! 😜

À savoir

Dans un climat bien différent de l’Himalaya, le parc national du Chitwan est un endroit immanquable si tu te rends au Népal. Ce terrain de jeu de 932 km², très bien protégé contre le braconnage, te permet de te retrouver au plein cœur de la savane, marécages et forêts tropicales. Un endroit abritant des espèces rares comme le rhinocéros asiatique à une corne et le tigre du Bengale. Ce domaine de toute beauté a été créé en 1973, faisant désormais le bonheur de plus en plus de touristes.

Quelles sont les activités proposées à Chitwan ?

Les prix affichés dans la suite de l’article datent de mai 2018.
Le programme, quant à lui, est celui d’un des hôtels de Sauraha, le village au bord de l’entrée du parc.

Sunset tour, gratuit

Marche à partir de 17h00 avec le manager qui te montre quelques particularités du village.  On commence par voir les éléphants privés attachés un peu comme une voiture sur sa place de parking… Ensuite, on longe le parc de Chitwan au bord d’une petite rivière. On aperçoit la beauté des lieux qui nous attend lors des prochaines activités et si vous avez un peu de chance, vous pourrez contempler un groupe de cerfs, des crocodiles, voir des rhinocéros. Ajouté à cela un soleil couchant et une lumière dorée sublimant le paysage et tu passeras un excellent moment.

Canoë 🛶

  • 💰 Prix : 8.5 €
  • ⌛ Durée : 45 minutes

En général, on te propose de commencer la journée par 45 minutes de canoë pour s’enfoncer dans le parc et continuer après à pied durant une demi-journée ou une journée entière. Tu apercevras des crocodiles, oiseaux, peut-être également des serpents et rhinos. Il y a un peu de courant, ce n’est donc pas trop épuisant.

Randonnée dans le parc 🤠

  • 💰 Prix : 8.5 € la demi-journée | 17 € la journée

Peut-être combiné avec d’autres activités, la randonnée à plusieurs avantages :

  • Tu es plus discret qu’une jeep, tu effrayes moins les animaux.
  • Tu peux t’enfoncer dans des endroits difficiles d’accès.
  • Tu te planques dans les arbres si tu le souhaites pour observer la vie animale de façon amusante et silencieuse.

Les inconvénients :

  • Tu ne peux pas aller aussi loin qu’avec une jeep.
  • Il fait rapidement chaud, surtout que tu dois te couvrir contre les sangsues (manches longues requises).

Tu es accompagné par des guides dans ce milieu très sauvage. Ils te conseilleront et t’enseigneront beaucoup de choses sur la faune et la flore de la réserve.
Tu pourras voir rhinocéros indien, cerfs, crocodiles, divers oiseaux et avec plus de chance serpents, tigre du Bengale, léopards, dauphins du Gange, etc.

Safari en jeep 🚙

  • 💰 Prix : 15 € la demi-journée | un peu plus de 30 € la journée

La jeep peut contenir jusqu’à 10 personnes et vous allez tenter de voir un maximum d’animaux, malgré le fait que c’est assez bruyant. Honnêtement entre la marche et la jeep, je suis dubitatif sur laquelle des activités te permet de voir le plus d’animaux, mais en faisant le pour et contre, mon choix se porte sur la marche. C’est d’ailleurs ce que nous a conseillé le manager de l’hôtel également.

Ride sur dos d’éléphant 🐘

Ces éléphants ont été maltraités pour permettre une telle docilité durant leur enfance. En optant sur cette activité, tu participes indirectement à cette maltraitance. On te déconseille fortement cette activité, tout comme le personnel de l’hôtel où nous étions.

Frais additionnels 🏷

  • Ajouté au prix de ton/tes activités, tu as l’entrée au parc de 14 €.
  • L’hôtel propose également un pack lunch pour le repas du midi à 4 €. Il est copieux et équilibré.

Peut-on faire une randonnée en solitaire dans le parc ?

Notre aventure

Nous concernant, nous sommes sur le budget et n’avons qu’une journée pour profiter du parc. Nous optons pour la randonnée toute la journée, avec le pack lunch inclus..

Nous partons à pied de l’hôtel avec un guide et un marcheur local qu’on appellera : le stagiaire. 2 gars locaux juste pour Valentin et moi, on va pouvoir beaucoup échanger toute la journée, c’est une chance !
Nous passons devant l’armée qui surveille le parc, car oui, une partie du prix d’entrée sert justement à assurer le non-braconnage des animaux. Il y a donc des dizaines, voir centaines de gardes surveillant jours et nuits le parc. Celui qui s’aventurait dans ce genre de délire risque une peine de prison de 15 ans au Népal, ça calme.

(Il est nécessaire à l’entrée du parc que l’on traverse en barque une rivière infestée de crocos)

Le guide a 28 ans, il s’entend très bien avec le stagiaire qui a 21 ans. Ils sont blagueurs et ça tombe bien, nous aussi ! On les impressionne avec nos mots et répliques appris en Népalais depuis maintenant 2 semaines avant de redevenir sérieux avec quelques mesures de sécurité dites par le guide :
Si un rhinocéros s’approche de toi dangereusement, monte dans un arbre ! S’il n’y a pas d’arbre, ça sent mauvais pour toi ! Ils peuvent avancer jusqu’à 50 km/h ! Étonnant quand tu observés à quel point ils sont lents lors de leurs déplacements habituels.
Si un tigre s’avance vers toi, tu dois garder ton sang froid et ne pas bouger en espérant qu’il n’ait pas très faim !
Toutes ces informations nous mettent dans le vif du sujet, nous ne sommes pas du tout dans un zoo et on adore ça ! Se sentir un peu vulnérable nous arrive de moins en moins dans nos vies confortables d’occidentaux, si on peux avoir un peu d’adrénaline et d’excitations en randonnée, on ne dit pas non !

Pas de quoi non plus nous assurer voir un tigre durant la journée quand on sait que les guides en aperçoivent une fois tous les un ou deux mois, mais qui sait !

Aujourd’hui, le temps est nuageux et dieu merci ! 32°C sans le soleil avec une telle humidité nous suffit à transpirer à grosses gouttes, nous avons le sac à dos rempli de bouteilles d’eau pour combler cette déshydratation.

Ce matin, nous apercevons 3 rhinocéros au bord de marais. Ils pèsent plus de 2 tonnes, leur peau semble aussi dur que l’acier, mais cela n’arrête pas quelques oiseaux se posant tranquillement sur leur dos !

Heureusement pour nous, des jumelles sont gratuitement à notre disposition par le guide pour contempler ces bêtes de plus près.
Ensuite, nous nous enfonçons dans la forêt où nous apercevons un groupe d’une trentaine de cerfs et biches s’échappant au bruit de nos pas. En effet, difficile de ne pas se faire repérer lorsqu’on avance et qu’on marche accidentellement sur une branche morte par exemple ! Oups ! Nous ne pourrons pas capturer ce moment avec le smartphone et sa capacité de zoom incroyable, mais c’est digne de décors féeriques illustrés par Walt Disney ! Nous remontons un ruisseau en espérant voir une des 19 espèces de serpents du parc, mais en vain.

Pour la pause déjeuner, nous testons quelques mangues récupérer dans les arbres par le stagiaire, elles sont encore vertes, pas tout à fait mûres, mais déjà goûteuses ! Nous déjeunons à l’étage d’une tour d’observation avec une splendide vue sur une partie du parc, c’est superbe. Après un repas copieux, nous faisons une sieste de moins d’une heure bien méritée.

Requinqués, nous allons en direction de 2 arbres à quelques dizaines de minutes à pied. Ils offrent un champ de vision splendide sur une immense étendue d’herbes hautes bordée par un ruisseau. Faciles à grimper, c’est un point d’observation discret pour espérer voir un maximum d’animaux. Ainsi pendant 2-3 heures nous restons planqués dans les branches et observons au final surtout des rhinocéros !

On a même eu la chance ! Quelle chance ! de voir le début d’un rapport sexuel entre deux d’entre eux, enfin il semble que ce n’était que des tentatives au vu de la durée… Bref ! Moment assez drôle nous faisant presque oublier que malheureusement nous ne verrons pas de tigre aujourd’hui !

Lors de la marche du retour, on s’amuse à faire croire au guide qu’un animal se planque dans les fourrés en lançant quelques cailloux (des gamins), bref l’ambiance était très bonne. Malgré la faible expérience de notre guide (2 ans d’expériences de mémoire), on avait l’impression d’être une bande de potes, ce qui est très positif !

Le bilan de la journée est très bon dans l’ensemble, avec des paysages magnifiques, une sensation de liberté et d’aventure, de nombreuses choses apprises et découvertes. On peut cependant rester un peu sur notre faim sur la diversité des animaux observés, mais nous nous y attendions, donc pas de déception. En seulement un jour, il est très difficile d’observer tout ce que l’on souhaite dans un parc aussi étendu ! Ce sera l’occasion de revenir, pourquoi-pas !

Nos recommandations

Alimentaire

KC restaurant est un immense restaurant avec un jardin très bien entretenu et la meilleure nourriture de Sauraha. Service rapide, mais avec peu d’amabilité cependant de la part du personnel. Les prix sont un peu plus cher que pour le reste de la ville, mais c’est justifié.

Famous restaurant est tenu par un jeune Népalais de 22 ans à l’heure où j’écris. Il galère en anglais, mais sa volonté de satisfaire le client rattrape ses lacunes. Lui et sa sœur font une cuisine correcte, généreuse pour un très bon prix, on recommande !

Hébergement

Hôtel national park est plutôt bien situé à Sauraha, entre la rue principale et le parc Chitwan. Son avantage est la serviabilité des jeunes à l’hôtel, on s’occupe de tout pour toi, tu es très bien conseillé. Le confort est correct avec moustiquaire, eau chaude, wifi. Ils possèdent un restaurant, mais ce n’est pas leur point fort, c’est certain. On te le conseille !

Transport

De Jomson, le bus coûte 6 € pour un trajet de 5 heures sur une route en bon état. Le départ s’effectue au Tourist bus park et l’arrivée au terminal de Sauraha.

Pour aller à Kathmandu, tu as des bus pour 4 heures de route sur une route en très bon état. Le prix est de 4/5 €
À Sauraha, un taxi collectif coûte moins d’1 € par personne depuis le terminal, sinon les hôtels et lodges s’arrangent pour récupérer leurs invités depuis le terminal.

 


 

Le parc national de Chitwan est une réserve splendide nous évadant des montagnes népalaises. La chaleur était lourde en mai, cela ne nous a pas empêché de passer 2 superbes journées avec les locaux de Sauraha et les mammifères de la réserve. On recommande vivement d’y passer durant son séjour au Népal !

Que faire à Chitwan ?
4.6 (92%) 5 votes

Créateur du blog, ma faim insatiable à découvrir de nouveaux endroits m’a poussé à partir en tour du monde en 2017. Une expérience incroyable qui te donne des ailes et une autre vision sur notre belle planète.  Viens t’envoler avec la communauté WAWT à travers nos articles 😉

Partage cette page à tes amis voyageurs ! 😜

Certains de nos articles possèdent des liens d'affiliation permettant au blog de continuer à vivre. Pour autant, nous restons totalement impartiaux et te recommandons des produits ou services que nous jugeons de qualité, aidant la communauté, ceci indépendamment de la commission perçue. Bonne continuation de lecture.

Laisse un commentaire

Ton adresse email ne sera pas publiée