Pourquoi sommes-nous tombés amoureux des temples de Bagan, en Birmanie ?

Pourquoi sommes-nous tombés amoureux des temples de Bagan, en Birmanie ?

Partage cette page à tes amis voyageurs ! 😜

Bagan et ses quelques 2000 temples (encore debout puisqu’il y en avait encore plus auparavant), est un endroit magique et incontournable de la Birmanie. Des levers de soleils et des paysages à couper le souffle, des locaux toujours aussi adorables et la sensation d’être seuls au monde dans un autre temps… Tout est réuni pour se sentir privilégié de découvrir ce site hors du commun (si ça, ça vous donne pas envie d’en savoir plus, on ne peut plus rien pour vous !). 

Notre arrivée à Bagan

Vous commencer à connaitre : on arrive en pleine nuit après un bus de nuit depuis le lac Inle. Comme d’habitude nous sommes partis en début de soirée pour arriver vers 3-4h du matin (on adore ça). On a jamais compris pourquoi on ne partait pas plus tard, ou même plus tôt pour arriver à des horaires corrects (mais apparemment arriver en plein milieu de la nuit c’est bien mieux) !

Le bus se gare sur un parking un peu à l’extérieur, et malgré l’heure, une horde (si si, une horde) de chauffeurs de tuk tuk et taxi nous attendent, et nous n’avons pas encore posé le pied par terre qu’on nous demande déjà où nous allons.

Mais cette fois, on ne peut pas faire le trajet à pied et on négocie donc comme on peut avec un chauffeur de taxi pour se rendre à notre hôtel.

Apparement il faut payer un droit d’entrée pour Bagan, mais en passant devant le check point, le chauffeur nous dit que c’est fermé. Finalement les 3 jours suivants, personne ne nous demandera ce fameux pass. On s’est dit que dans tous les cas on irait le payer, même si c’était en partant, puisque cela aide notamment à conserver ce lieu unique (même si effectivement on ne sait pas trop comment est utilisé l’argent récolté). Mais le dernier jour, au lever de soleil sur un temple, un garde vérifiera les pass et on en profitera donc pour en acheter un à ce moment là (25’000 kyats).

On arrive à l’hôtel, ouvert H24 comme tous ceux qu’on a fait en Birmanie. On a donc pu avoir notre chambre tout de suite et finir notre nuit tranquillement afin de commencer une grosse journée de visite.

Quand visiter Bagan ? 

On vous conseille vivement d’y aller entre mi-octobre et mi-mars, puisqu’en dehors de cette période il n’y a pas de montgolfières.

Et même si les levers de soleil sont déjà mystiques en tant que tel, les montgolfière rajoutent clairement quelque chose.

Comment se déplacer à Bagan ?

Vous pouvez louer un vélo ou un e-bike. Vu la chaleur écrasante, nous avons tout de suite opter pour un e-bike, c’est à dire un scooter électrique. Vous pouvez en trouver un peu partout, et la plupart sont ouverts tôt le matin. Mais il est tout de même plus simple de le louer au moins la veille au soir afin de vous lever au dernier moment pour aller profiter du sunrise. (La location dure 24h)

On a adoré découvrir les différents sites au volant de notre e-bike. Ultra, super silencieux ce n’est que du plaisir !

Autre raison de privilégier le e-bike : il y a beaucoup de piste de sable et en vélo ça ne doit pas être pratique. Et puis les distances sont grandes donc si vous voulez avoir le temps de visiter pas mal de temples, opter pour le scooter électrique.

Où dormir à Bagan ?

Il y a 3 endroits différents où dormir à Bagan tout en restant proche des différents sites comprenant les temples.

    • Old Bagan pour les hôtels les plus luxueux ;
    • New Bagan pour des hôtels « classiques » ou d’un bon standing ;
    • Nyaung U pour les guesthouses et hôtels moins chers.

Dans tous les cas, les 3 villes sont juste à côté des temples de Bagan. Et en termes de distance il y a des temples un peu partout donc dans tous les cas, à un moment ou un autre vous serez obligés de faire un peu plus de trajet pour y accéder. Mais 20 ou 30 minutes pour découvrir ces temples magnifiques, ce n’est rien !

Nous avons dormi au Crown Prince Hotel, situé dans le New Bagan, grâce à une réduction de dernière minute sur booking. 

Où regarder les levers et couchers de soleil à Bagan ?

Il faut savoir que depuis le tremblement de terre de 2016, un grand nombre de temples ont été endommagés. Ces temples subissent les aléas du temps et ont déjà vu quelques tremblements de terre, dont un gros en 1975. Il y a donc eu une intention du gouvernement birman de les protéger. C’est pour cette raison qu’ils ne sont maintenant plus accessibles comme avant. Avant 2018, vous pouviez monter sur n’importe quel temple pour observer en particulier le lever de soleil. Les temples avec une vue à 360° et en hauteur étaient privilégiés.

Maintenant il n’y a plus que quelques temples accessibles, même s’il est interdit de monter sur les temples officiellement.

Mais difficile de ne pas chercher une vue en hauteur pour observer ce spectacle grandiose. En revanche il faut savoir rester raisonnable. On a vu certaines personnes monter tout en haut des temples, en prenant appuis sur des petites corniches. Il faut prendre soin de ces bâtiments et ne pas essayer d’accéder à des endroits trop compliqués.

On va vous donner les temples que nous avons préféré pour observer le lever et coucher de soleil fin 2018. Mais ça change rapidement et il est possible qu’ils ne soient plus accessibles aujourd’hui.  On vous conseille vivement d’écouter les conseils des locaux et de suivre maps.me !

Notre temple préféré pour le lever de soleil

Nous avons fait 2 levers de soleil et un coucher de soleil sur ce temple, puisqu’il offre une très belle vue panoramique et les montgolfières passent au dessus de nous (cela dépend de l’orientation du vent quand même). Il est situé derrière le temple Dhammayanzika.

On y a même croisé Markus, le brésilien rencontré lors du trek pour rejoindre le lac Inle

Coordonnées : 21°08’42.7″N 94°52’54.3″E et lien.

Le temple conseillé par les locaux

Coordonnées : 21°09’32.9″N 94°51’39.9″E et lien.

Autres spots très sympas :

  • Coordonnées : 21°09’41.3″N 94°52’03.9″E et lien.
  • Coordonnées : 21°08’53.0″N 94°52’18.7″E et lien.
  • Lien.

Coucher de soleil au bord de la rivière Irrawaddy

Lien : https://goo.gl/maps/uZve6Dvg38yZQ4tD6

Quels temples voir à Bagan ?

On va vous mettre les coordonnées GPS de temples que l’on a bien aimé (on est adorable comme ça, nous) mais dans tous les cas il y en a bien trop pour tous les faire. Et l’intérêt de Bagan, c’est justement de se perdre entre les temples et de découvrir des endroits inattendus.

Comme ce champ derrière un temple par exemple.

Ou des chemins de sables reliant plein de temples aux formes différentes.

On a bien aimé visiter le seul temple hindou, où une personne très gentille nous a expliqué plein de choses sur ce temple.

Voici d’autres temples à explorer.

Nos temples préférés 

Une journée classique à Bagan

4h30 : réveil (oui, ça pique). On s’habille léger mais on rajoute doudoune et imperméable car sur le scooter il fait froid.

5h15 : On arrive tôt sur le temple pour avoir une bonne place. Pieds nus (comme pour tous les temples), on se les pèle, quand même !

6h30 : le soleil est levé et les montgolfières arrivent. Absolument magique !

7h30-16h : on part à l’exploration des temples. Dès 8h le soleil tape déjà fort et on commence à avoir chaud. Difficile de croire que à peine 2h avant on avait froid. Parfois on s’arrête manger rapidement le midi, ou on repasse à l’hôtel pour profiter du buffet servi jusqu’à 9h, mais la plupart du temps on profite au max de ce lieu hallucinant.

16h30 : on se dirige vers le temple qu’on a choisi pour le coucher de soleil, afin d’avoir une bonne place. Il y a moins de monde que pour le lever de soleil, et parfois nous sommes mêmes seuls.

19h : on a faim ! C’est l’heure d’un repas bien mérité.

20h : on rentre tranquillement à l’hôtel se coucher, et malgré toutes nos bonnes intentions de se coucher tôt pour que le réveil soit plus facile, on aura du mal à se coucher avant 22h.

On est conscient que cela représente des grosses journée de visites mais on est tombé sous le charme de Bagan et ça nous semblait naturel d’en profiter au maximum. Il y a néanmoins une après-midi où nous avons fait une courte sieste, mais au final on aura été tous les jours dehors à explorer les temples.

Mais vous pouvez tout à fait faire des plus petites journées, et vous accordez un instant repos/sieste dans la journée. Si vous aimez prendre votre temps, vous pouvez réserver un hôtel avec piscine mais également être une bonne idée.

Faut-il se rendre au Mont Poppa ?

Pour nous la réponse est non.

Déjà parce qu’est c’est à plus d’1h de route donc entre le trajet aller retour, la visite et l’arrêt sur la route ça vous prendre une demi-journée. Vu la beauté du site de Bagan, inutile de perdre du temps au Mont Poppa.

Ensuite parce que si la vue sur le Mont Poppa est plutôt sympa

la vue depuis le haut ne nous a pas vraiment impressionnée (et on vous met notre plus belle photo).

Et puis il y a plein de singes, qui cherchent à vous piquer vos affaires le long de la montée pour atteindre le sommet. Et on avoue que les singes, depuis l’épisode d’Olive à la Monkey Forest, on n’est plus trop fan. En plus, il y a beaucoup de monde.

C’est peut-être plus sympa pour le coucher de soleil, mais à côté d’un coucher de soleil sur les temples de Bagan, ça ne fait surement pas le poids.

En plus le long de la route, il y a énormément de mendiants. C’est très étrange, puisque pendant plusieurs km tous les quelques centaines de mètres vous avez des personnes qui tendent les mains. On a été assez choqué, et ce sera la seule et unique fois que l’on verra quelque chose de ce type alors que nous sommes restés 6 mois 1/2 en Asie.

L’arrêt à l’aller était plutôt sympa, mais clairement touristique puisque tous les bus font le même. Rien de bien authentique donc.

Vous l’aurez compris, nous n’avons pas été conquis par cette excursion et avons regretté d’avoir « perdu » une demi-journée, que nous aurions finalement préféré à passer dans les temples.

Heureusement nous avions un groupe sympa et nous avons pu passer à nouveau du temps avec Markus.

Attention aux serpents ! WTF ?

Après notre serpent à Bali, et celui du Cambodge, il en fallait bien un en Birmanie.

On cherchait tranquillement un endroit pour une petite pause technique. L’appel de la nature se faisant plus fort, on se dit que derrière ces buissons et sous cet arbre là-bas, ce serait parfait.

Sauf que lorsque Max s’est approché, on a entendu un bruissement de feuilles. On s’est dit que c’est surement un rat ou un cafard (on est en Asie après tout, on commence à avoir l’habitude). Mais que Nenni mes chers amis, c’était un put*** de méga géant serpent ! Il est passé littéralement entre nous deux pour s’enfuir (genre il aurait pas pu partir de l’autre côté, cet abruti). Et on peut vous dire que ça va sacrément vite.

Ça nous a bien refroidi, et si Max a pu pissé en plein air (l’avantage d’être un mec) Olive qui a « presque » une phobie des serpents, a du se retenir jusqu’au soir (vous êtes bien content de le savoir, hein !).

On verra aussi un petit serpent mort autour d’un temple, un autre jour.

Voilà, voilà. 

Nos bonnes adresses

Crown Prince Hotel : Très bon rapport qualité/prix. Certainement notre meilleur hôtel de Birmanie. La chambre était propre et spacieuse et avec 2 lits doubles. Petit déjeuner buffet ouvert de 6h à 9h. Nous avons eu une réduction de dernière minute avec Booking ce qui nous a fait la nuit à 10€ pour 2.

Delicious restaurant : Excellent et bon marché avec un personnel très gentil.

Royal II : Restaurant indien génial, où on a très bien mangé avec une mamie adorable.

Weather spoon’s : Il y a du monde, donc si vous y allez le soir attention. Ils servent du birman, thai et western. Les prix sont plus élevés mais restent très raisonnables. On a craqué pour les burgers qui étaient très bons.

Wonderful tasty : A côté de Weather spoon’s, super bon.

Conclusion

Ces levers de soleil à observer la brume se dissiper sur la plaine de Bagan, et à être émerveillés devant le spectacle des temples et montgolfières au loin, restera notre meilleur souvenir de nos 6 mois en Asie. Et pourtant, nous avons adoré quasiment chacune de nos destinations !

Pour nous, c’est un indispensable de la Birmanie. On va même jusqu’à dire qu’on a largement préféré Bagan aux temples d’Angkor.

  • parce qu’on était totalement seuls la plupart du temps (sans horde de chinoisbus surtout !)
  • parce que se balader en e-bike sur des petits chemins sans faire de bruit c’est le top
  • parce que l’ambiance était géniale avec des vues somptueuses
  • parce que la civilisation est beaucoup moins présente qu’à Angkor où on doit repasser sur une vraie route, avec une foule impressionnante, trop souvent
  • parce que pour des raisons purement subjective, on a préféré l’esthétique de ces temples.

Bref, on conseille de faire Angkor avant Bagan pour ne pas être déçu parce que les 2 valent réellement le coup. Mais vous avez compris, Bagan a volé notre petit coeur sensible.

Kiss,

 

Pourquoi sommes-nous tombés amoureux des temples de Bagan, en Birmanie ?
5 (100%) 1 vote

Après 6 mois 1/2 passés à en prendre plein les yeux et à se régaler en Asie, nous sommes de retour en France. Et nous n’attendons qu’une seule chose : le prochain voyage !

Partage cette page à tes amis voyageurs ! 😜

Certains de nos articles possèdent des liens d'affiliation permettant au blog de continuer à vivre. Pour autant, nous restons totalement impartiaux et te recommandons des produits ou services que nous jugeons de qualité, aidant la communauté, ceci indépendamment de la commission perçue. Bonne continuation de lecture.

Laisse un commentaire

Ton adresse email ne sera pas publiée