Kampot de crabes

Kampot de crabes

Partage cette page à tes amis voyageurs ! 😜

Ce qu’il faut savoir

Ce port du Golfe de Thaïlande était à son apogée à l’époque coloniale notamment grâce au commerce du poivre de Kampot. Aujourd’hui, Kampot est devenue une destination prisée des touristes du Cambodge, car idéalement située dans une région pleine de ressources.

Notre aventure

C’est assez rare que je parle de l’hébergement dans la section notre aventure, mais c’est en partie grâce à ça que j’ai vraiment apprécié Kampot et la région.

Cette fois-ci, on frôle la perfection avec Hélène et Vincent, un couple de français qui a décidé de se lancer dans l’aventure d’une eco guesthouse, Daom Djah Spirit, il y a moins de 2 ans. Installés au bord d’un ruisseau
et d’une mangrove de palmiers, les soucis du quotidien disparaissent plus j’avance entre les bungalows naturels au.

Certains de ces cottages sont perchés à plusieurs mètres de hauteur offrant une vue panoramique splendide sur la végétation et montagnes aux alentours. Si tu dors en dortoir, tu pourras tout de même profiter de la vue depuis le coin détente au-dessus du restaurant. Avec une décoration lounge, c’est un lieu idéal pour se couper du monde.

Pour les plus connectés, le wifi fonctionne à merveille et ce n’est pas la peine de chercher un restaurant sur TripAdvisor, tu pourras goûter sur place des plats locaux copieux, succulents et à prix raisonnable et ça pour le matin, midi et soir.

En parlant de prix, les tarifs sont toujours ceux d’ouverture à l’heure qu’il est avec un lit en dortoir à 4 € la nuit, mais ça risque d’augmenter un peu maintenant que l’activité à bien démarré.

Tu auras l’occasion de rencontrer Tola, le manager, qui est originaire du coin, connaissant Hélène et Vincent depuis quelques années maintenant, il les a invités à son mariage il y a peu et cela représente bien la personne que j’ai rencontré, quelqu’un de généreux, désireux d’être apprécié de tous et très amical.

Excentré du centre, c’est une vraie aventure pour se rendre à la guesthouse, car la route en terre est parsemée de trous et bosses, de quoi réguler la vitesse de tout le monde !

Le tuk-tuk étant pas donné (4 € le trajet pour aller en ville) (si si, pour le pays, ce n’est pas donné), on peut se dire qu’il est compliqué de se déplacer, une fois à la guesthouse. Heureusement tu peux louer un scooter sur place pour 5 € la journée afin de découvrir les environs.

Il faut savoir qu’au Cambodge avec un véhicule, si tu as les phares allumés la journée, tu peux te faire réprimander ! Seule la famille royale aurait ce droit, donc vigilance les fous de la poignée qui appuient sur tous les boutons !

Première étape, se rendre à Kep. À 25 km, tu mettras 30 minutes pour t’y rendre en scooter. La principale attraction est le marché aux crabes. Des spécialités aux fruits de mer, du poisson fris et du crabe à foison dont le fameux crabe bleu.

Cuisiné avec le fameux poivre de Kampot, paraît-il que c’est un vrai délice. Pour ma part j’ai préféré me prendre un poisson entier à moins de 2 € qui m’assurait de manger à ma faim pour un bon prix !

En dehors de ce marché fort agréable, tu as deux autres activités intéressantes d’après moi :
– Se rendre à l’île des lapins. Le nom provient de la forme de l’île au cas où tu commences à chercher des lapins partout ! Si tu as le budget serré, privilégie l’île de Koh Rong qui est encore plus jolie.
– Faire une randonnée au parc national de Kep avec une végétation dense, un magnifique figuier, une ferme aux papillons et peut-être être la chance de croiser quelques macaques.

Si tu retournes sur Kampot et que tu es amateur de poivre ou que tu aimerais en savoir plus sur la production de poivre, tu pourras visiter une ou plusieurs plantations de l’un des meilleurs poivres au monde.

Moi qui ai du mal à m’intéresser au sujet, pour être franc, je me suis orienté vers Bokor.

À 1h30 en scooter de Kampot, en direction opposée à Kep, tu emprunteras possiblement l’une des plus belles routes du Cambodge. De grands virages te feront monter en altitude avant d’arriver à plus de 1000 m (prévoir un vêtement chaud). Tu arriveras dans une station climatique française abandonnée à cause des conflits d’Indochine à l’époque.

On y retrouve donc des bâtiments abandonnés donnant un aspect glauque au lieu, mais aussi une vue splendide sur la mer et cette jungle immense. Cherchant de l’essence activement sous peine de tomber en panne, je tombe sur le temple Sampov 5. Il est tout bonnement splendide, construit à même la falaise avec de nombreux moines en tenue traditionnelle.

Pour les plus aventureux, vous pourrez rester pour le coucher du soleil et rentrer de nuit sur Kampot. Pour ma part, le coucher de soleil visible à la guesthouse d’Hélène et Vincent me convenait plutôt bien !


Kampot est un parfait point d’ancrage pour découvrir les alentours et se reposer comme il se doit ! J’ai beaucoup apprécié mon séjour dans cette contrée avant de rejoindre Koh Rong.

Si tu as des questions, si tu veux nous faire part de ton expérience ou simplement nous passer le coucou, n’hésite pas à nous laisser un commentaire en dessous !

Créateur du site, ma faim insatiable à découvrir de nouveaux endroits m’a poussé à partir en tour du monde en 2017. Une expérience incroyable qui te donne des ailes et une autre vision sur notre belle planète.  Je suis actuellement expatrié en Indonésie sur l’île de Bali. Viens t’envoler avec la communauté WAWT à travers nos articles 😉

Partage cette page à tes amis voyageurs ! 😜

Certains de nos articles possèdent des liens d'affiliation permettant au blog de continuer à vivre. Pour autant, nous restons totalement impartiaux et te recommandons des produits ou services que nous jugeons de qualité, aidant la communauté, ceci indépendamment de la commission perçue. Bonne continuation de lecture.

Laisse un commentaire

Ton adresse email ne sera pas publiée