Hpa An : Un petit tour en campagne birmane

Hpa An : Un petit tour en campagne birmane

Partage cette page à tes amis voyageurs ! 😜

Notre arrivée à Hpa An

On vient directement de Yangon par bus de nuit. On a pris pour la première et unique fois, un bus VIP. Effectivement les sièges sont spacieux et confortable, on nous donne une collation et même une bouteille de Red Bull (juste avant de dormir, c’est parfait). On devait arriver très tôt le matin mais c’est finalement avant 3h du matin que l’on s’approche de Hpa An.

On suit notre position sur le GPS et on demande au chauffeur de s’arrêter au plus proche de notre l’hôtel. Parfait, il ne nous reste plus que quelques centaines de mètres avant de pouvoir se laisser tomber sur un vrai lit.

Mais ça c’est sans compter sur la bande de chiens errants qui dort en plein milieu de la route, juste avant notre hôtel. Il ne s’est écoulé que quelques jours depuis que Max s’est fait mordre par un chien au Cambodge (si si, comme quoi ça arrive). Donc on ne veut prendre aucun risque. On choisit de faire un grand détour pour arriver de l’autre côté. On voit enfin l’enseigne de l’hôtel et on est fier de nous (oui, il nous en faut peu).

Et c’est à ce moment là qu’un scooter passe près des chiens et qu’ils se réveillent et poursuivent sur quelques mètres le scooter. Ils se retrouvent donc quasiment en face de nous. La poisse quand même.

Finalement, on parvient à passer doucement à côté d’eux, ils aboient mais ne viennent pas plus près. On est enfin en toute sécurité dans le hall de l’hôtel, et on a tout de suite notre chambre, ouf !

Que faire et voir à Hpa An ? 

Saddan cave

On n’est pas ultra fans des grottes, on a donc choisi de n’en faire qu’une seule. Notre choix s’est porté sur Saddan cave et effectivement on a bien aimé notre visite.

La grotte est immense et entre les lieux de culte et la grotte en elle-même c’est une visite agréable. Marcher pieds nus sur ce type de sol, ça l’est un peu moins ! (ça va Olive, ce ne sont que des fiantes de chauve-souris, mais quelle princesse!) En effet, la grotte est remplie de chauve-souris, et c’est un peu leur salle de bain (a.k.a. batroom) (ahahah quel humour Olive) (arrête je suis trop fière de ma blague).

A la sortie de la grotte, on tombe sur un petit cours d’eau très mignon et vous pouvez rentrer en petit bateau. C’est vraiment sympa.

Petit conseil : comme dans tous les temples en Birmanie, il faut enlever chaussures et chaussettes avant d’entrer. Mais penser bien à les garder tout de même sur vous puisque vous allez rentrer en bateau et ils ne vous ramènent pas au point de départ.

Bat cave

Tous les jours, à la tombée de la nuit, des milliers de chauve-souris sortent de la grotte pour aller manger. c’est un spectacle impressionnant de plusieurs dizaines de minutes dans un très beau cadre.

Petit conseil : le mieux c’est de monter en haut des escaliers, au temple, pour profiter d’une superbe vue pour le coucher de soleil mais ensuite de redescendre puisque c’est d’en bas que vous verrez le mieux les chauves souris.

Lumbini Garden

C’est un grand jardin avec des centaines de bouddhas alignés. Il est situé au pied du mont Zwegabin. Si vous faites l’ascension de ce mont, vous passerez devant.

Le mont Zwegabin

L’un de nos coups de coeur de Hpa An !

Déjà la route pour y aller est très jolie, vous passez par le Lumnini garden puis dans un second jardin avec d’autres bouddhas alignés.

Il y a 700m de dénivelé positif pour grimper au sommet. On a mis une bonne heure et autant dire qu’on a bien transpiré. L’ascension est vraiment physique.

Il y a une pagode en haut très jolie et la vue est magnifique.

Vous pouvez notamment voir la pagode Kyauk Ka Lat d’en haut.

Petit conseil : l’ascension étant bien physique, pensez à prendre de l’eau et à partir de bonne heure le matin.

La pagode Kyauk Ka Lat

Construire une temple au sommet d’un rocher au milieu d’un petit lac ? Bien sûr mon ami, pas de soucis je te fais ça !

C’est impressionnant !

Néanmoins il y avait du monde quand on y était. On est repassé par un petit shooting photo improvisé. Les locaux adorent se photographier avec des touristes chics ! (illustration ci-dessous). On a l’impression d’être des stars, c’est marrant.

Et tout ça, même quand on est habillé comme des daubes, hein Olive ? Oui parce que quand tu décides d’aller visiter un temple alors que tu viens de transpirer comme une vache en gravissant une montagne, et que tu n’as pas de vêtements longs en respect avec leur religion, tu fais comme tu peux. 

Les rizières

Ici les paysages sont semblables à ce que l’on imagine du Vietnam : des roches karstiques et des rizières. Se promener en scooter sur ces routes est un vrai bonheur !

Les bonnes adresses

Glory Hotel (et non, on n’a pas vu d’activités suspectes malgré ce nom fantaisiste) avec un petit déjeuner buffet sympa mais majoritairement salé et asiatique (parfait pour nous en tout cas !). On a pu arriver en plein milieu de la nuit puisque la réception est ouverte 24h/24.

Conclusion

On garde un très bon souvenir de Hpa An, où on a pour la première fois pu se rendre compte à quel point les birmans sont adorables. Dire que l’on avait hésité à y aller ! Se promener en scooter au milieu de ces superbes paysages, c’est génialissime.

On se souviendra également longtemps de ce petit boui-boui où on a voulu manger et où on nous a apporté des plats dès qu’on s’est assis, sans nous avoir demander ce qu’on voulait et avec des locaux qui n’arrêtaient pas de se retourner pour nous regarder en se demandant certainement ce qu’on pouvait bien faire là !

Prochaine étape (et donc un autre bus de nuit, on adore ça), Kalaw pour réaliser un trek de plusieurs jours en direction du fameux lac Inle.

Kiss,

Après 6 mois 1/2 passés à en prendre plein les yeux et à se régaler en Asie, nous sommes de retour en France. Et nous n’attendons qu’une seule chose : le prochain voyage !

Partage cette page à tes amis voyageurs ! 😜

Certains de nos articles possèdent des liens d'affiliation permettant au blog de continuer à vivre. Pour autant, nous restons totalement impartiaux et te recommandons des produits ou services que nous jugeons de qualité, aidant la communauté, ceci indépendamment de la commission perçue. Bonne continuation de lecture.

Laisse un commentaire

Ton adresse email ne sera pas publiée