Ho Chi Minh : nos premiers pas au Vietnam

Ho Chi Minh : nos premiers pas au Vietnam

Partage cette page à tes amis voyageurs ! 😜

Après 6 semaines de rêve aux Philippines, il est temps pour nous d’aller découvrir le dernier pays de notre périple asiatique : le Vietnam. Ce n’était pas prévu initialement mais puisque nous ne sommes pas encore prêts à rentrer (dixit les mecs qui publient leur article 6 mois après leur retour) et que les voyageurs rencontrés en chemin nous ont tous donner envie d’y aller, nous avons réservé un vol Manille – Ho Chi Minh !

De Manille à Ho Chi Minh ou comment passer ses 27 ans dans les transports

On (donc Olive) avait tout calculé : on devait être déjà arrivé au Vietnam et être dans une grande ville pour fêter l’anniversaire de Max.

C’était sans compter la boulette qu’on fera au moment de réserver le ferry de Coron à Manille afin de prendre l’avion direction Ho Chi Minh. Ce pu**** de ferry il n’y en a qu’un par semaine. Quand on nous dit que c’est le dimanche 10 mars on se dit parfait c’est justement le jour qu’il nous fait. Hum. Hum. On est sûrement aller trop vite (et on est pas très doué surtout) mais en fait c’est un ferry de nuit qui arrive donc le 11 mars à Manille et non le 10. Et notre avion, déjà réservé, part le 10 à 22h30.

On s’en rendra compte quelques jours plus tard et seule solution s’offre à nous (les billets Coron Manille étant trop chers en avion) : c’est de garder le ferry et réserver un nouvel avion direction le Vietnam le lendemain. Ou comment perdre 100€. Joyeux anniversaire Max !

Bref, on ne se laisse pas décourager et au moins Max se rendra moins compte qu’il prendra une année de plus ! (l’art de positiver)

Après une journée à récupérer de notre soirée de la veille avec les copains, on se rend donc au ferry 2h en avance comme demandé. Et là attention, on nous aligne, hommes et femmes séparés avec chacun nos sacs alignés à côté de nous. Des chiens passent. Le genre de moment où tu sais que tu n’as rien mais tu flippes quand même !

On finit par rentrer dans le ferry. Et c’est un super méga gros bateau. On a pris une petite chambre où on devait être 4 mais on est que les 2. Attention ça caille sévère et il n’y a pas de couverture donc pensez à vous couvrir. Si vous faites comme nous, vous aurez toutes vos couches sur vous et votre serviette Décathlon en guise de couverture ! Au top ! Ah et jusqu’à minuit c’était Karaoké juste à côté (on est encore aux Philippines, personne n’y échappe).

Après une traversée de 12h on arrive au port de Manille et on négocie le taxi jusqu’au centre commercial où on attendra toute la journée avant de rejoindre l’aéroport (Manille ça craint donc on veut pas prendre de risque).

On arrive donc comme des fleurs devant le centre à 8h30, et bien sûr ça n’ouvre qu’à 10h. On est content. Ça se finit donc en Macdo à 8h30, une première pour nous. Une fois le centre ouvert, on se promène et fait quelques magasins (c’est pas la faute s’il me faut un jean et un gilet pour le Vietnam hein !), et on finit de nouveau au Macdo (on craint on sait mais c’était le moins cher).

Et là surprise qui nous rejoint en attendant leur bus pour les rizières au nord ? Manon, Mathieu et Flo qui eux ont pris l’avion de Coron. Pour info la vue depuis l’avion est magique !

Après avoir avalé notre menu big mac (#shame), on commence donc à jouer aux cartes et rapidement on se fait refoul du Macdo (ça aussi c’est une première).

On ne se décourage pas et après avoir trouvé des bancs dans le centre commercial, on recommence à jouer. Et là on se fait encore refoul du banc. Si si, du banc ! Ça aussi c’est une première ! On n’a pas compris. On se dit que c’est peut-être parce qu’ici, jeux de cartes riment avec jeu d’argent. On ne saura jamais.

Obligé donc de se faire un frozon yogourt (vraiment on avait pas le choix haha), pour pouvoir jouer aux cartes (on abandonne jamais nous).

On se dirige ensuite vers l’aéroport et on se fait bien bais** en changeant notre monnaie restante (ce qu’on ne fait jamais d’habitude), et plus léger de 19 €, on arrive au Vietnam après un court vol.

Arrivé à l’hôtel, on est carrément épuisés. Et là on se souvient qu’on a pris un dortoir, et dans ce genre de moment tu regrettes. Mais c’est pas grave c’est un lit double donc on va pouvoir s’écrouler tous les 2 comme des masses mais ensemble (si c’est pas chou ça !). Il est donc 1h30 du matin et l’appel du lit se fait très fort. Mais ahah ça aurait été trop beau. On nous annonce qu’il n’y a plus de lit double dû à un problème dans la chambre. On ira donc se coucher chacun dans notre petit lit simple. Bref, parfaite façon de finir sa journée d’anniversaire !

Quoi faire à Ho Chi Minh

La poste

La cathédrale notre dame

Elle était en travaux, donc nous n’avons pu voir que l’entrée.

La rue des livres

Walking street

Pas exceptionnel, on en convient.

La rue des bars, restaurant et salon de massage : Bui Vien

On a pas pris en photo la rue principale (#onestnul) mais il y a des petites ruelles plutôt sympas !

Le musée des vestiges de guerre

Pour chopper quelques sueurs froides, n’hésitez pas à aller à ce musée ! Terriblement choquant, il nous semble tout de même incontournable.

Vous vous sentirez sûrement un peu (beaucoup) coupable en étant français mais probablement moins que les ricains. La partie sur les conséquences de l’agent orange est clairement très dure puisque comme le reste du musée ce sont des photos avec des légendes explicatives. Pour info, l’agent orange est un produit chimique qui a été déversé en masse sur les terres vietnamiennes, par avion, afin de tout détruire : cultures et bétails. L’idée était de faire mourir de faim les vietnamiens. Les futures générations ont aussi été touchées (cancers, déformations physiques…) tellement ce produit était puissant et incrusté dans les terres. Produit créé par Monsanto, créateur également du Roundup. Voilà voilà.

Quand vous entrez, il n’y a pas d’ordre de visite clairement indiqué. En réalité vous pouvez prendre un plan derrière un poteau au rez de chaussé (ou comme nous attendre de le trouver qu’en milieu de visite).

Bref un musée très intéressant et surtout important.

On déplorera néanmoins, selon nous, le manque d’une partie plus historique pour mieux comprendre le contexte de cette triste guerre.

Sky bar

Histoire de fêter les 27 ans de Max, en retard certes, on se dit qu’on va aller boire un (quelques) verres au Sky bar pas loin de notre hôtel.

C’est sympa, pas si cher (pour un Sky bar) mais la vue manque malheureusement un peu de hauteur. 

Les cocktails sont très bons !

Les bonnes adresses

Mobylette saigon (ou Cong Quynh hôtel) : auberge de jeunesse très bien. Si nous avions pu avoir le lit double cela aurait été encore mieux. Très bon rapport qualité prix avec une terrasse sympa et de supers plats. Le gérant est un Vietnam qui a été expatrié au Canada donc il parle bien français.

The view roof top bar : situé dans la rue backpacker, pas très cher mais certainement pas la vue la plus impressionnante. Les cocktails sont excellents.

Conclusion

Article court pour une destination qui ne nous aura pas marqué, en dehors du musée évidement. En 1 journée vous pouvez voir les sites principaux. La rue Bui Vien est sympa pour les soirées mais pas authentique vous vous en doutez. On a plutôt bien aimé Ho Chi Minh mais on était content de n’être resté que 1 jour 1/2.

Après 6 mois 1/2 passés à en prendre plein les yeux et à se régaler en Asie, nous sommes de retour en France. Et nous n’attendons qu’une seule chose : le prochain voyage !

Partage cette page à tes amis voyageurs ! 😜

Certains de nos articles possèdent des liens d'affiliation permettant au blog de continuer à vivre. Pour autant, nous restons totalement impartiaux et te recommandons des produits ou services que nous jugeons de qualité, aidant la communauté, ceci indépendamment de la commission perçue. Bonne continuation de lecture.

Laisse un commentaire

Ton adresse email ne sera pas publiée