10 choses à savoir pour voyager tranquillement en Colombie

10 choses à savoir pour voyager tranquillement en Colombie

Partage cette page à tes amis voyageurs ! 😜

La Colombie est un pays immense et l’un des plus riches en terme de biodiversité ! Son territoire se divise en 6 régions bien distinctes : la région Andine, la région Pacifique, la région Caraïbe, la région de l’Orénoque, la région Amazonie et la région insulaire. Puis chaque région se sous-divise à leur tour en départements. Tout le pays est plutôt vallonné ce qui fait que vous mettez facilement plusieurs heures de bus pour faire une centaine de kilomètres. Sans compter que le pays est très verdoyant grâce à ses nombreuses précipitations quotidiennes menaçant aussi également la dégradation de l’état des routes et/ou des éboulements. J’en ai fait l’expérience pour rallier Medellin à Jardin. Un éboulement de terrain a bloqué la route principale, nous obligeant à faire un détour et rallongeant le temps de 45 minutes à 1 heure selon la circulation.

Mais quand on parle de la Colombie, ce n’est pas de sa richesse naturelle et culturelle auxquelles on pense malheureusement. 90 % des gens vous parleront certainement de trafic de drogues, cartels, FARC ou encore Pablo Escobar ! Moi incluse. Oui le trafic sévit encore dans le pays mais dans des régions définies et plus reculées qu’en général les touristes ne s’y rendent pas. Tout comme il existe des trafics dans les grandes villes industrialisées dans des quartiers que vous-même vous ne voudriez pas vous y rendre !

Cette image ternit fortement l’image de ce magnifique pays mais le tourisme est en train de révolutionner l’avenir du pays. En plus du tourisme, le gouvernement et les locaux investissent beaucoup d’argent afin de moderniser et transformer le pays grâce à des collectifs locaux. Ils créent de l’emploi et aident les jeunes à trouver une passion, une cause pour ainsi les éloigner de la drogue. La Colombie attire de plus en plus les voyageurs chaque année. Et pour vous permettre d’aller découvrir ce pays sans trop de stress, voici mes quelques recommendations pour que votre séjour se passe au mieux !

Numéro 1 : S’immerger parmi les locaux

C’est peut-être le critère qui permet de différencier facilement un touriste d’un local ! Vous allez voir qu’en Colombie, il y a une très grande mixité sociale vous ne trouverez pas qu’un type de couleur de peau ou qu’un type de look. Et parfois je me suis même dit « ah il/elle est colombienne ? »

Mais il est très facile de repérer un touriste au milieu de tous : il porte un short, un t-shirt et … DES TONGS !!!! Aie aie aie … Déjà que visuellement, ils savent que nous ne sommes pas colombiens et en plus, on s’affiche devant tout le monde. De quoi bien attirer l’attention non ?

Pour avoir parlé avec beaucoup de locaux, c’est le point qui les font le plus désespérer : les tongs ! A vous dire que vous avez rien compris !! Enfin, chez vous, vous vous balader en tongs dans la rue ? A méditer …

N’oubliez pas que les colombiens ne sont pas riches et vous êtes facilement une proie pour les gens malhonnêtes.

Un colombien ça s’habille en jean et baskets … même à 35° ! Pas que vous devez complètement leur ressembler mais laissez les tongs à l’hotel !

Numéro 2 : Restez dans les quartiers surs

Bizarrement, les quartiers surs ne sont pas ceux auxquels on pense immédiatement. On pense d’abord aux zones touristiques ou avec beaucoup d’activités à faire, principalement le centre ville. Malheureusement, on revient au critère n°1 c’est une zone privilégier pour vous attirer des ennuis. Les gens malhonnêtes savent où les touristes sont.

Les quartiers surs sont ceux plutôt résidentiels et familiaux dans la tranche moyenne à aisé. N’hésitez pas à vous renseigner sur tel ou tel quartier par les locaux. Vous vous immergerez plus facilement dans leur culture.

Numéro 3 : No dar papaya

C’est une expression colombienne. Cela signifie « ne donne pas l’opportunité à te créer des ennuis » ! Ne pas trainer avec son téléphone à la main, ni son appareil photo autour du coup non stop, n’exposez pas votre argent … toute situation qui peut vous mettre en situation de danger. Si vous êtes prudent, il n’y a « rien » à voler pour les gens malhonnêtes.

Une fois que vous avez checké un message important, rangez bien votre téléphone. Une fois que vous avez pris votre photo, idem.

Numéro 4 : Eviter de trainer seul(e) la nuit

Cela vaut pour les touristes et même les locaux ! Dès qu’il fait nuit et surtout tard dans la nuit, préférez vous déplacer en taxi (ou Uber). Un accident peut vite arriver et surtout débouler de nul part, même pour un local ! Et donc faites vos activités en journée et pas à 17h ! Vers 18h30, le soleil est couché en Colombie !

Numéro 5 : Retirer son argent en intérieur

Toujours en rapport au critère n°3. N’attirez pas l’attention. Entrez à l’intérieur de la banque, et ne quittez jamais des yeux le distributeur jusqu’à que vous retiriez votre argent et … votre carte ! C’est arrivé à un ami qu’il ait oublié de retirer sa carte du distributeur ! Si il n’y a pas de banques, allez dans un centre commercial. C’est bien surveillé, il y a des vigiles à tous les étages.

Numéro 6 : Maitriser « un peu » l’espagnol

C’est un très grand conseil que je vous donne en tant qu’ex non-maîtriseuse de la langue ! Oui j’ai voyagé par le passé dans plusieurs pays hispanophones sans pouvoir m’exprimer ni même comprendre ce qu’on me disait. Je n’avais seulement que quelques notions d’espagnol de « survie » ! Ici, en Amérique Latine, l’anglais n’est pas au rendez-vous et mis à part les agences de voyages, les hébergements, vous trouverez presque personne qui maitrise l’anglais.

J’ai dû moi même aller à l’école car je connais pas la langue. Et je peux vous assurer qu’en tant que français, on a beaucoup plus de facilités à apprendre l’espagnol. En 1 mois, en cours intensif, je peux m’exprimer et écouter … quand ils ne parlent pas trop vite bien sûr !

Connaître un peu la langue est essentiel pour s’imprégner de la culture et échanger avec les locaux ! Vous apprécierez plus votre voyage en Colombie !

Numéro 7 : Menu del dia que rico !!

La Colombie n’est pas un pays cher pour nous touristes que nous sommes. Il existe bien sûr les plats typiques à essayer ou les fruits (ils en comptent tellement qu’en goutant 1 fruit par jour, 365 jours ne sont pas suffisants pour tous les goûter). Mais en Colombie, tout le monde mange le « menu del dia » (menu du jour). En quoi cela consiste ? Vous aurez une soupe ou une salade, un plat principal avec une viande, du riz, de la banane, une petite salade et un jus. Le tout entre 11 000 et 15 000 COP, soit maximum 4€ ! Selon les endroits, il y a également du dessert !

Numéro 8 : Tout est gras et tout est frit, y con queso !

Malheureusement, en Colombie, la gastronomie n’est pas tellement réputée pour être saine. Ici (et comme partout d’ailleurs), on mange vite, on mange mal et gras. Vous trouverez pleins de vendeurs de street food mais bien souvent vendant des empanadas, des fritures, des chips, des plats typiques gras. Et surtout … tout est à base de fromage !!! Ils adorent le fromage mais leur fromage est à pâte molle et sans trop de goût.

Ainsi vous pourrez par exemple essayer : glace avec fromage en topping, chocolat chaud au fromage, croissant au fromage, beignet au fromage …

Miam !

La seule solution est pour vous de cuisiner vous même, aller au supermarché local, acheter les produits qui ne coutent pas cher et cuisinez si vous le pouvez !

Numéro 9 : Piétons, vous n’avez pas la priorité

Parce qu’ici, ce ne sont pas les rois de la conduite ni de la prudence. Il n’y a pas beaucoup de passages piétons tracés ce qui fait qu’on s’impose traverser la route parfois ! Mais la voiture est roi et bien souvent, on ne vous laissera pas passer. Il faut faire extrêmement attention quand vous traverser et regarder dans les 2 sens de circulation. Pas une ni deux … plusieurs fois ! Une voiture peut vite débarquer de nul part. De même pour les motos, il y a beaucoup de motos en Colombie. Et encore pire, ils n’hésitent pas à passer au feu rouge si il n’y pas personne au croisement.

Numéro 10 : Suivez votre instinct

Je crois que la puissance de l’instinct diffère selon les gens. Principalement dû à l’inconscience je pense. En tout cas le mien est très élevé ! Généralement si vous commencez à vous poser des questions sur une situation, une personne ou un lieu, c’est que vous devrez probablement ne pas être là. Même si « on ne sait jamais », on ne parie pas avec sa sécurité ! Mieux vaut renoncer même si c’est peut-être dommage, que se mettre dans une situation très inconfortable !

Je pense que dans les années à venir la Colombie deviendra de plus en plus influent économiquement parlant. Elle possède de nombreux atouts qui font qu’elle a de quoi satisfaire quiconque voudra venir visiter ce pays. Entre mer, plage, forêts, déserts, montagnes ou villes … Elle combine tous les types de paysages !

Ne vous fiez pas à l’image négative que l’on donne à travers les médias, venez découvrir ce pays comme n’importe quel autre pays ! Il faut simplement faire preuve de bon sens ! La Colombie le mérite ! Avec mes quelques conseils, tout devrait bien se passer ! Si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à les partager !

10 choses à savoir pour voyager tranquillement en Colombie
5 (100%) 4 votes

Partie 1 an à la découverte du monde et de soi-même…

Partage cette page à tes amis voyageurs ! 😜

Certains de nos articles possèdent des liens d'affiliation permettant au blog de continuer à vivre. Pour autant, nous restons totalement impartiaux et te recommandons des produits ou services que nous jugeons de qualité, aidant la communauté, ceci indépendamment de la commission perçue. Bonne continuation de lecture.

Laisse un commentaire

Ton adresse email ne sera pas publiée